L’ULTRA-PERSONNALISABLE DEVENU RÉALITÉ
POLYTYPE | 01.09.2022

Avec le système d’impression digitale DigiCup de Polytpe, l’ultra-personnalisable est à portée de main et de toutes les bourses.

Quel est le point commun entre les spectateurs d’un match de baseball professionnel au Mexique, les participants à une course cycliste amateur en Belgique et les invités à la fête de fin d’année d’une PME sud-africaine ? Ils ont probablement tous à la main un gobelet ou une gourde personnalisés grâce à une machine fabriquée par Polytype à Fribourg. « Nous exportons notre système d’impression digitale DigiCup aux quatre coins de la planète », note Florian Fässler. 

Le responsable du développement de la digitalisation au sein de l’entreprise fribourgeoise – qui est leader mondiale de l’impression directe sur les emballages – précise que DigiCup est particulièrement demandée aux Etats-Unis, « où l’industrie du sport est gourmande en gobelets customisés ».

« Longtemps, les processus d’impression étaient mécaniques et il fallait compter plusieurs semaines pour imprimer un emballage », rapporte Florian Fässler. Dans la foulée, de grandes quantités de produits devaient être commandées afin de rentabiliser l’opération. Il y a une dizaine d’années, Polytype a révolutionné ses pratiques grâce à l’impression digitale. Beaucoup plus rapide, cette technologie permet aussi de décorer un volume très restreint de contenants sans augmentation des coûts. « Même pour une seule gourde ou un seul gobelet, cela en vaut la peine ; on entre donc dans de l’ultra-personnalisable ! »

Economique et écologique

« A travers nos machines, nous aidons nos clients à digitaliser toute leur chaîne de production », poursuit le responsable. Intégralement numérisée, « la machine est par exemple en mesure de générer des étiquettes pour la livraison ». Les atouts de l’impression digitale des emballages ne s’arrêtent pas là. « Elle colle parfaitement à la sensibilité écologique de la société de consommation contemporaine, où les emballages réutilisables sont en train de devenir une évidence. » En produisant en petite quantité, donc en parfaite adéquation avec les besoins des clients, on évite par ailleurs le gaspillage. Comme le marché des emballages est très volatile, les tendances en matière de motifs et de couleurs évoluant rapidement, stocker des contenants imprimés équivaut souvent à leur mort programmée.

Cerise sur le gâteau? « Grâce à une réduction massive du temps de production, il est désormais possible pour une petite société vendant des contenants personnalisables d’être concurrentielle dans le segment du e-commerce. » Fort de ce succès, Polytype explore de nouvelles applications pour sa technologie. Notamment les cartouches de silicone pour la construction ou les capsules pour les bouteilles de vin.

This site is registered on wpml.org as a development site.