LES DONNÉES, L’OR DU FUTUR
SIKA | 01.09.2022

Le site de production fribourgeois de Sika figure en termes d’efficience parmi les fleurons du groupe, présent dans plus de 90 pays dans le monde.

Pour Gunther Schaar, cela ne fait aucun doute : l’avenir de l’industrie passe par une exploitation optimale des données. « L’industrie 3.0 nous a déjà appris à centraliser les données afin de répondre le plus rapidement possible aux besoins des clients sur le terrain, en l’occurrence sur les chantiers ; mais l’industrie 4.0 va encore plus loin », relève le directeur général du site de production fribourgeois de Sika.

Situé à Guin, ce dernier compte parmi les plus importants du chimiste de la construction, leader dans son domaine et présent dans 101 pays à travers le monde. Près de 95% des membranes d’étanchéité en PVC et des colles qui y sont fabriquées partent à l’exportation. « En valorisant les données, il est possible de rendre toute la chaîne plus rapide, donc de tendre vers une production à la demande, quasi ‘à la minute’. » Avec pour corollaire « moins de stockage, moins de transport, moins d’émissions de CO2 ».

La stratégie du futur élaborée par les dirigeants de la multinationale suisse repose sur trois piliers. «La customer centricity relève du domaine marketing et vente, dont les collaborateurs cherchent à mieux collecter et gérer les données», précise Gunther Schaar. Quant à l’operational excellence, elle vise à rendre la production plus efficiente et écologique. « Grâce aux machines connectées et aux capteurs, il est possible de générer de nombreuses données ; en analysant intelligemment ces données, on parvient plus facilement à résoudre les problèmes, voire à les anticiper. » Enfin, l’effective knowlegde work se concentre sur le partage de données entre les collaborateurs. « Dans un groupe comptant quelque 30’000 salariés et fonctionnant avec une structure décentralisée, la communication est un enjeu majeur. »

50% de production en plus

Site de production par excellence, l’usine de Guin est principalement concernée par le deuxième pilier de l’ambitieuse stratégie de Sika. « Depuis des années déjà, nous mettons tout en œuvre afin d’automatiser nos processus et de rendre la chaîne d’approvisionnement encore plus performante », souligne le responsable. L’usine fribourgeoise est d’ailleurs considérée comme l’un des fleurons suisses en matière d’efficience. Un statut amené à se renforcer encore à l’avenir, puisque le groupe va continuer à investir dans le canton. « Nous prévoyons d’y augmenter la production d’environ 50% d’ici 2028 », confie Gunther Schaar.

This site is registered on wpml.org as a development site.